27/09/2006

 Une caresse

7marino8uo

 

Ce soir... j'avais juste envie de me caresser. 

Une nouvelle demain ....

00:37 Écrit par magali b dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/09/2006

La punition...

Ils venaient de passer une soirée en compagnie d'amis.  Un ami justement, dont elle avait été très proche, peut-être trop proche à son goût.  Il s'était senti jaloux, lui qui pensait ne jamais être habité par de tels sentiments.  Jaloux, oui mais aussi émoustillé de la voir, elle, si resplendissante, si séduisante, si attirante.  Les autres hommes la désiraient et elle en jouait, devant lui, le défiant du regard.  Ce soir, elle avait exagéré et il devait lui donner une petite punition.

Lorsqu'elle fut assise dans la voiture il lui sourit, l'air coquin et lui fit comprendre qu'elle aurait une petite correction en rentrant à la maison.  Elle fut étonnée de l'effet que produisit cette promesse, elle sentit monter du désir, de la peur, une délicieuse excitation.  Durant le trajet du retour, il ne lui parla pas, ne la regarda pas.  Elle sentait son coeur battre, ses lèvres gonflées qui s'humidifaient peu à peu.

Il ouvrit la porte et la pria de s'assoir dans le salon et de l'attendre.  Elle s'éxécuta telle une gamine qui a fait une bêtise et qui va se faire gronder.  Quand allait il revenir ?  Quel allait être son supplice? Elle se languissait mis inquiète mis impatiente.

Il revint, la prit par la main et la bascula sur la table.  Le haut du corps contre le verre glacé et les jambes sur le sol.  Il prit ses mains, les mis derrière son dos et les attacha avec de solides liens.


Elle sentait qu'elle allait adorer ce moment même si elle allait peut être souffrir...
Il glissa ses mains sous son ventre pour dégraffer son jean et faire glisser doucement le pantalon le long de ses jambes, sans rien dire... Il fit de même avec son string...mmm la coquine pensa t'il, elle avait mis un string, avait elle des projets coquins pour ce soir?  Elle savait à présent ce qui l'attendait mais ignorait quand elle sentirait sa main s'écraser sur ses fesses.
 
La première fessée fut rapide, surprenante et un peu douloureuse.  Elle retint un petit cris, il fut satisfait de son effet.  Une seconde suivit, puis une troisième, variant d'intensité et de fréquence, ses fesses devinrent bientôt écarlates et chaudes.  Elle était partagée entre la douleur et l'excitation exacerbée qu'elle éprouvait.
 
Il passa un doigt autour de son anus et la vit se contracter, il le glissa doucement à l'intérieur tout en continuant à la fesser de l'autre main.  Elle se trémoussait de plaisir.  Il la tira par les épaules pour la placer debout face à lui et sans lui laisser le temps de reprendre ses esprits, poussa sa tête vers le bas et placa son sexe devant sa bouche qu'elle ouvrit pour le laisser entrer.  Il la pénetra tenant sa tête de ses deux mains ne lui laissant pas le temps de respirer.  Elle poussait de petits cris étouffés et le regardait d'un air complice.  Elle adorait ce jeu de soumission.  Il se retira et vint jouir sur ses joues, déposant quelques gouttes sur ses lèvres ouvertes.  Il quitta la pièce quelques instants.
 
Elle resta là à genoux par terre attendant la suite de sa sentence, elle avait une envie folle de se caresser mais ne pouvait se libérer de son étreinte.
Il revient pour l'allonger sur la table.  Elle avait accepté docilement la punition et méritait à présent une belle récompense.  Sa langue alla se perdre sur ses seins d'abord, sur son clitoris gonflé ensuite.  Il la mena à l'orgasme avant de la pénétrer longuement.  Elle jouit comme elle n'avait encore jamais jouit.  Il la détacha et l'emmena au coin de la cheminée....

18:04 Écrit par magali b dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |